Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nous contacter

04.42.04.39.00

Recherche

Permanences au local syndical

14/10/2016

14/11/2016

13/12/2016

19/01/2017

10/02/2017

20/03/2017

4/04/2017

18/05/2017

23/06/2017

07/07/2017

18/09/2017

 

Important

Pour être informé dès la parution d'un nouvel article, inscrivez votre email ci -dessous

23 janvier 2013 3 23 /01 /janvier /2013 09:29

C’est urgent, possible et nécessaire !

 

  • ABROGER LE JOUR DE CARENCE (même si le jour de carence n’est pas encore  appliqué dans notre collectivité !)

Cette mesure vise bien les agents publics et stigmatise les plus fragiles. En outre, la retenue pour jour de carence ne règle en rien le déficit de la Sécurité sociale, argument phare du précédent gouvernement : l’argent ainsi économisé n’est pas reversé à la caisse de Sécurité sociale, mais reste dans celles des employeurs publics.

Socialement injuste et économiquement inefficace, cette disposition doit être purement et simplement supprimée au plus vite par le nouveau gouvernement.

 

C’est urgent, possible et nécessaire !

 

§  AUGMENTER LES SALAIRES

À partir du 1er janvier 2013, environ 25 % des agents ont un salaire compris entre le SMIC et…le SMIC + 1 % : la mesure que vient d’annoncer le gouvernement suite à l’augmentation du SMIC concerne près d’un million d’agents.

 La « nouvelle » catégorie B commence à 1, 6 % au-dessus du SMIC et la catégorie A à 12, 5 % au-dessus.

Un agent recruté à l’échelle 3 mettra 17 années pour gagner 30 euros bruts de mieux par mois.

La valeur du point, gelée depuis 2010, n’arrête pas de se déprécier par rapport à l’inflation. Depuis janvier 2000, elle a perdu près de 13 %

Et non seulement, nos salaires de base sont en chute libre et nos carrières sont écrasées, mais il faut aussi faire face à des ponctions supplémentaires. Ainsi, depuis 2011, la cotisation pour la pension de retraite est partie à la hausse et, depuis le 1er janvier 2013, nous retranche 0,81 % de pouvoir d’achat.

Augmenter les salaires des agents de la Fonction publique, c’est donc urgent et juste… c’est aussi possible !

Rappelons d’abord une vérité première : la crise, c’est celle du système capitaliste. C’est bien la course folle aux profits qui l’a provoquée.

Pour la CGT, il n’est donc pas question d’accepter que ce soient les peuples du monde qui en fassent les frais.

 

C’est urgent, possible et nécessaire !

 

§  NON TITULAIRES SORTIR DE LA PRECARITE

Une fois de plus, la CGT exige un signal fort et explicite de la ministre de la Fonction Publique en

direction des employeurs, sur ces trois aspects :

Maintien dans l’emploi de tous les agents éligibles à la titularisation ou à la cédéisation.

Tous les ayants droit à la titularisation doivent se voir proposer une titularisation dans le dispositif spécifique.

Tous les agents éligibles qui sont sortis de l’emploi public depuis le 31 mars 2011 doivent se voir réellement proposer une titularisation.

 

C’est urgent, possible et nécessaire !

 

§  DES CREATIONS D’EMPLOI

À rebours de cette politique de démantèlement de l’emploi public, la CGT entend impulser une Fonction publique porteuse de progrès pour tous, tant sur le plan économique que sur le plan social. Pour la modernisation et son développement, il faut un arrêt immédiat de toutes les suppressions d’emplois et des créations où les missions publiques l’exigent.

 

C’est urgent, possible et nécessaire !

 

Sans réaction, notre quotidien professionnel va changer drastiquement, nous sommes face à un vrai choix de société et le processus de métropolisation qui nous menace n’est pas le fruit du hasard mais s’inscrit dans un processus européen qui dépasse largement notre département. Quand on entend parler de la supériorité du marché, quand on introduit des marchés au sein des services publics en prétextant les rendre ainsi plus efficaces (délégation de services publics, partenariats public- privé) ou quand on entend des mots tels que «  management, marché, contrat, efficacité, évaluation, clients.. » C’est ça la Nouvelle Gestion Publique !

 

Notre statut, nos salaires et nos emplois sont dans la ligne de mire.

 

La métropolisation est l’étape ultime qui va nous faire basculer définitivement dans cette nouvelle fonction publique qui n’aura de publique que le nom….

 

 

Départ des bus 9 h services techniques d’Aubagne, la tourtelle.

Inscription auprès d’Hélène Barbier et Nathalie Brun.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by syndicat CGT Auriol - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

17 et 19 Mai 2016

Retrait de la Loi "Travail"

GREVE ET MANIFESTATIONS

10H30 MARSEILLE

Catégories