Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nous contacter

04.42.04.39.00

Recherche

Permanences au local syndical

14/10/2016

14/11/2016

13/12/2016

19/01/2017

10/02/2017

20/03/2017

4/04/2017

18/05/2017

23/06/2017

07/07/2017

18/09/2017

 

Important

Pour être informé dès la parution d'un nouvel article, inscrivez votre email ci -dessous

16 mars 2012 5 16 /03 /mars /2012 14:54

La CGT met en garde contre l'imposture sociale!

 

 

La crise financière du capitalisme touche durement les salariés, les retraités, les demandeurs d’emplois, alors qu’ils ne sont en rien responsables. Cette crise menace l’avenir des jeunes, des plus fragiles, met à mal le vivre ensemble et les solidarités ; elle accroit les inégalités, la précarité, l’insécurité sociale, la pauvreté et l’exclusion. A rebours des attentes des salariés, le gouvernement n’a eu de cesse d’accentuer les injustices sociales par le biais de multiples cadeaux fiscaux aux plus riches et au patronat…Ce pouvoir a méprisé le dialogue social, comme lors des exceptionnelles mobilisations sur les retraites, organisé la mise en concurrence des salariés, l’opposition entre français et immigrés et porte ainsi une lourde responsabilité dans l’affaiblissement des valeurs de solidarité. Cette attitude a contribué à la montée des intentions de vote pour la candidate du Front National à un niveau préoccupant…

La colère des salariés est justifiée, mais elle ne doit pas être manipulée !!!

Salariés, Oui nous sommes en colère ! Nos entreprises ferment, nous imposent du chômage partiel, nos salaires sont trop faibles et ne suffisent pas à faire face au coût de la vie, nos droits en matière de retraite, de santé, de logement, diminuent…

Face à cette situation, Marine Le Pen investit fortement le terrain social. Le FN mène une offensive d’ampleur par un discours prétendument social pour attirer vers lui grand nombre de salariés qui attendent que l’on réponde à leurs espoirs, pourtant dans le programme économique du FN les patrons gardent leurs privilèges. Afin de relancer l’industrie française, Marine Le Pen propose de faire appel à des bénévoles parmi les chômeurs ! La prospérité des entreprises ne serait garantie que par des baisses d’impôts et de charges dont les salariés seront les premières victimes.

En ce qui concerne la dette publique, le FN dénonce la fraude sociale et les immigrés. En revanche, rien sur les entreprises responsables de 80% de la fraude sociale. Rien non plus sur les 30 milliards annuels d’exonérations de cotisations accordés au patronat quand, dans un même temps, il ne mentionne pas l’augmentation des salaires, du smic, rien non plus sur l’égalité salariale homme-femme.

Le FN tente de détourner la colère ! Car qui licencie ? Qui délocalise ? Qui touche des stock-options ? Qui installe la précarité ? Ce ne sont pas les travailleurs immigrés, ce ne sont pas ceux qui, comme l’ensemble des salariés, subissent les inégalités d’un système défendu par le FN.

Sur les retraites !!!!!

Le FN ignore la revendication de l’âge légal de départ à 60 ans.

Son programme entend supprimer la notion d’âge légal à 60 ans et n’ouvrir le droit à la retraite que sur le seul critère du nombre d’annuités cotisées pour une retraite à taux plein. De plus, pour la pénibilité, il renvoie à des négociations de branche, créant ainsi de fortes inégalités.

Et souvenons-nous qu’en 2010, Marine Le Pen traitait les manifestants d’émeutiers !!!!

FN ou F Haine ? Le FN prône le concept de « préférence nationale ». Ce concept, profondément raciste et xénophobe, crée des différences entre les salariés et est contraire aux fondements et aux valeurs de la CGT qui agit contre les discriminations de toute sortes, le racisme, la xénophobie et toutes les exclusions… La CGT œuvre au rassemblement de tous les salariés dans leur diversité et réaffirme que le FN n’est pas un parti comme les autres. Non, le FN ne défend pas l’intérêt des salariés. Au contraire il tente de les diviser en continuant à privilégier ceux qui sont responsables de la situation.

Le 21 Mars est la journée internationale contre le racisme. La CGT a voulu profiter de cette occasion pour rappeler à tous le vrai visage du Front National et l’extrême danger pour les salariés de voter pour un tel parti de Haine.

Partager cet article

Repost 0
Published by syndicat CGT Auriol
commenter cet article

commentaires

17 et 19 Mai 2016

Retrait de la Loi "Travail"

GREVE ET MANIFESTATIONS

10H30 MARSEILLE

Catégories