Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nous contacter

04.42.04.39.00

Recherche

Permanences au local syndical

14/10/2016

14/11/2016

13/12/2016

19/01/2017

10/02/2017

20/03/2017

4/04/2017

18/05/2017

23/06/2017

07/07/2017

18/09/2017

 

Important

Pour être informé dès la parution d'un nouvel article, inscrivez votre email ci -dessous

6 mars 2014 4 06 /03 /mars /2014 10:13

 

 

logo-cgt.jpg

L’emploi dans le département des Bouches du Rhône subit une forte dégradation dans une trajectoire majorée par rapport au national. Dans notre département, l’austérité a été jumelée à un projet des libéraux : détruire l’industrie en Provence. Cela se traduit par un projet global avec des conséquences désastreuses induites (casse des Services Publics, emplois de la sous-traitance  sacrifiés, petits commerces fermés, santé sacrifiée, etc …).

 

C’est tout le lien social de notre département, hérité du Conseil National de la Résistance, qui est liquidé sous prétexte fallacieux de donner du souffle aux entreprises pour qu’elles embauchent. C’est un  mensonge honteux. Le patronat français bénéficie de 230 milliards d’€ d’exonérations de cotisations sociales. L’emploi reste pour eux toujours la variable d’ajustement pour satisfaire leur appétit de dividendes, dont la résultante est un bilan catastrophique.

 

L’étonnement serait total de la part du gouvernement face aux chiffres du chômage qui ne cessent de grandir. N’est-il pas temps de tirer les leçons de la politique d’austérité, de la loi de sécurisation de l’emploi (ANI) et bientôt du pacte de responsabilité. Satisfaire le MEDEF n’est pas la bonne solution, preuve en est à l’appui. Il faut changer de cap, c’est essentiel.

 

Chacun connait dans son entreprise, ou dans son secteur des pressions importantes, un blocage salarial, des pensions de retraites insuffisantes, des pertes d’emplois vertigineuses.

 

C’est dans ce contexte que la CGT 13, depuis de nombreux mois, s’est engagée pour gagner un plan d’urgence pour l’emploi dans le département.

 

La mobilisation ne cesse de grandir et dans une démarche regroupant des organisations syndicales, des partis politiques et des associations nous portons un message clair : « Licenciements, bas salaires, austérité, les Bouches du Rhône en ont assez ! »



Nous, à la CGT, nous ne lâcherons rien, et nous  irons chercher l’or qui nous appartient sur lequel sont assis les financiers. Notre démarche départementale CGT, engagée avec 17 organisations, a réaffirmé, lors de notre meeting du 20 février à Gardanne, de réussir la journée de mobilisation  du 18 Mars 2014 et l’élargissement du rapport de force.

 

Unitairement CGT, FO, FSU et Solidaires appelons dans les entreprises et dans les services, à l’instar de nos confédérations, à la grève et à la manifestation le 18 Mars 2014.

 

 

 

Ceux qui vivent sont ceux qui luttent ! On lâche rien !

10h30 VIEUX PORT

Partager cet article

Repost 0
Published by syndicat CGT Auriol
commenter cet article

commentaires

17 et 19 Mai 2016

Retrait de la Loi "Travail"

GREVE ET MANIFESTATIONS

10H30 MARSEILLE

Catégories