Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nous contacter

04.42.04.39.00

Recherche

Permanences au local syndical

14/10/2016

14/11/2016

13/12/2016

19/01/2017

10/02/2017

20/03/2017

4/04/2017

18/05/2017

23/06/2017

07/07/2017

18/09/2017

 

Important

Pour être informé dès la parution d'un nouvel article, inscrivez votre email ci -dessous

15 mai 2009 5 15 /05 /mai /2009 11:37

26 MAI ET 13 JUIN 2009

L’heure est à

l’action !  l’action !

l’action !

La Fédération CGT des Services publics appelle les fonctionnaires et agents de la Fonction publique territoriale à faire du 26 mai une grande journée de lutte interprofessionnelle. Elle dépose à cet effet un préavis de grève.

La baisse du pouvoir d’achat, la casse industrielle, le chômage, le démantèlement des services publics et de la Fonction publique ne sont pas des fatalités.

Ensemble, par l’action, imposons d’autres choix !

La Fédération CGT des Services publics revendique

 

Une augmentation immédiate de la valeur du

point d’indice portant le salaire minimum de

départ en catégorie C à 1 600 euros, le

rattrapage des pertes de salaire cumulées depuis

2000, l’intégration des primes dans le traitement,

une réforme complète des grilles indiciaires, la

reconnaissance des qualifications.

 

Une retraite équivalente au moins à 75% du

dernier traitement (primes comprises), avec un

minimum garanti au moins au niveau du SMIC et

le retour à l’indexation des pensions sur les

salaires.

 

Une véritable loi de titularisation accompagnée de

mesures ne permettant pas aux collectivités

locales de reconstituer un volant de contractuels.

 

Une réforme ambitieuse de la fiscalité publique,

notamment locale, avec, entre autres, la

transformation de la taxe professionnelle en un

impôt pour l’emploi et le développement solidaire

des territoires, impôt auquel seraient assujetties

les entreprises et qui permettrait de conserver le

lien fiscal indispensable entre entreprises et

territoires.

 

Un dialogue social véritablement rénové,

accompagné de moyens nouveaux et basé sur la

représentativité.

 

 

 

Dans l’unité totale, les organisations syndicales ont appelé à deux nouvelles journées d’action les 26 mai et 13 juin.

Le développement du rapport de force est en effet la meilleure arme aux mains des salariés, alors que gouvernement et patronat affichent la volonté de maintenir leur cap antisocial.

Cette posture n’enlève rien au fait qu’ils surveillent avec inquiétude la montée des conflits locaux et le maintien du front unitaire au plan national. Et c’est pourquoi l’heure est à poursuivre et amplifier l’action !

Partager cet article

Repost 0
Published by syndicat CGT Auriol
commenter cet article

commentaires

17 et 19 Mai 2016

Retrait de la Loi "Travail"

GREVE ET MANIFESTATIONS

10H30 MARSEILLE

Catégories