Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nous contacter

04.42.04.39.00

Recherche

Permanences au local syndical

14/10/2016

14/11/2016

13/12/2016

19/01/2017

10/02/2017

20/03/2017

4/04/2017

18/05/2017

23/06/2017

07/07/2017

18/09/2017

 

Important

Pour être informé dès la parution d'un nouvel article, inscrivez votre email ci -dessous

28 août 2015 5 28 /08 /août /2015 19:59
LUTTER OU SUBIR, IL FAUT CHOISIR!

Le syndicat CGT a pris connaissance par hasard sur le site de la commune de la volonté du maire de faire appel à des sociétés privées pour le ménage des bâtiments communaux : Mairie (Hôtel de Ville), Services Techniques, Bureaux Administratifs Cimetière, Salle Antoine Maunier, Service des Sports, Crèche Collective « Les Pitchounets», « Halte-Garderie « Les Petits Mousses », ceci à compter du 15/09/15.

La privatisation du ménage de bâtiments communaux va avoir des répercutions :

- Sur l’emploi des vacataires dans la collectivité. Vacataires qui certains travaillent pour la collectivité depuis plus de 6 ans pour des besoins existants et pas seulement sur des postes de remplacement, avec une précarisation accrue de ce personnel (moins d’heures de travail). Que vont-ils devenir à compter du 15 septembre ?

- Sur l’organisation du travail des agents titulaires.

- Sur les conditions de travail des agents travaillant dans ces bâtiments (vu le montant du marché il est évident que l’entretien ne sera pas de même niveau qu’actuellement !!)

Quel réel impact économique sur le budget de la commune ?

Quelles vont être les exigences du maire en tant que donneur d’ordre sur les conditions de travail du personnel de l’entreprise attributaire qui interviendra dans les bâtiments ? La recherche de profit ne risque t’elle pas de prendre le pas sur la qualité de l’entretien et les salariés chargés de ces missions deviendront, au-delà de la précarité de leurs emplois, de simples variables d’ajustement permettant de réaliser des profits.

La collectivité s’engage dans un processus dangereux en se séparant d’un service public important et de qualité.

Quels services vont suivre?

Avec la métropole à venir, n’est ce pas là le début de la mise en œuvre d’un véritable plan social engagé à l’échelle territoriale sur notre collectivité ?

Madame Le Maire, Demain quel service public envisagez-vous ?

Les instances représentatives du personnel auraient dû être consultées. Le comité technique et le CHSCT ne sont pas des chambres d’enregistrement d’objectifs politiques visant la casse de l’emploi public municipal, mais bien des instances qui doivent favoriser le dialogue social. Force est de constater encore une fois le manque d’intérêt que Le Maire leur accorde.

Nous avons demandé d’être reçus rapidement par Madame le Maire.

Nous demandons la tenue en urgence d’un Comité technique et d’un CHSCT avec la mise en place d’une expertise sur la modification des conditions de travail et l’impact dans les services concernés.

Nous avons envoyé un courrier le 28 Aout à Madame Le Maire.

Partager cet article

Repost 0
Published by syndicat CGT Territoriaux Auriol
commenter cet article

commentaires

17 et 19 Mai 2016

Retrait de la Loi "Travail"

GREVE ET MANIFESTATIONS

10H30 MARSEILLE

Catégories